Cm 2018 : Quatre supporters sénégalais manquent à l’appel, au départ de Moscou

XALIMANEWS : La délégation officielle sénégalaise à la Coupe du monde 2018 (14 juin-15 juillet) a constaté l’absence de quatre supporters des Lions du Sénégal, lors de son départ de Moscou, mardi, a appris l’Aps auprès de ses dirigeants.« Effectivement, trois supporters du 12e Gaïndé (le club des supporters des Lions, Ndlr) et un [membre] du Stade de Mbour ne sont pas rentrés mardi comme il était convenu », a déclaré le directeur de la Haute compétition au ministère des Sports, Souleymane Boune Daouda Diop.Le DHC qui était venu accompagner personnellement la délégation à l’aéroport de Moscou-Domodedovo, au moment du départ de la délégation des supporters sénégalais pour Dakar, a tenu à « ne pas aller à des conclusions hâtives » sur leur absence.« Ils ont le droit de rester en Russie jusqu’au 25 juillet », a-t-il précisé.L’Association du 12e Gaindé, elle, n’avait pas encore la preuve de l’absence des supporters en question, selon son président, Issa Laye Diop. « J’ai reçu les supporters hier (mardi). Et jusqu’à ce matin, nous vérifions encore si tout le monde est rentré. Je reviendrai vers vous, dans tous les cas, pour infirmer ou confirmer l’information », a-t-il dit à l’APS.Peul Wade, vice-président de l’Association des supporters du Stade de Mbour, a rejeté l’éventualité d’une tentative d’émigration clandestine, concernant le membre de son club déclaré absent.« Au pire des cas, il va rentrer en payant lui-même son billet d’avion », a-t-il dit. ’Personnellement, j’avais été invité à passer quelques jours en France, mais j’ai préféré retourner au Sénégal avant de repartir, pour éviter les conjectures », a ajouté M. Wade dans un éclat de rire.Malamine Tamba, le président d’ »Allez Casa », précise que « toutes les 50 personnes » parties représenter ce club des supporters étaient présentes à l’aéroport de Moscou pour regagner Dakar.« Aucun membre de notre association n’a en tête l’idée de profiter de ce voyage pour faire de l’émigration clandestine », a assuré M. Tamba.Des témoins ont signalé la présence de candidats à l’émigration clandestine parmi les supporters des Lions du Sénégal. Des médias ont annoncé l’arrestation de sept d’entre eux à la frontière russo-finlandaise.

 

Source : xalimasn.com

Me Wagane Léon Diouf décédé, le pool des avocats de Khalifa Sall reporte leur point de presse

Le collectif des avocats du maire de la ville de Dakar a reporté la conférence de presse initialement prévue ce mercredi à 15 heures. Les raisons de ce report ne sont autres que le décès de leur confrère Me Wagane Léon Diouf.

En raison de cet événement tragique, la conférence de presse est reportée jusqu’au vendredi 6 juin à la même heure.

En ces circonstances douloureuses, la Rédaction de Actusen.sn présente ses sincères condoléances à ses collègues ainsi qu’à la famille du défunt.

Actusen.sn

 

 

source: actusen.sn

Les impactés du Train express régional (Ter) bénéficient de nouveaux terrains

Les impactés du Train express régional (Ter) vont bénéficier de nouveaux terrains. L’annonce est du Président de la République Macky Sall.

«Au titre des textes législatifs et réglementaires, le conseil a examiné et adopté  le projet de décret prononçant la désaffectation d’une parcelle de terrain d’une superficie de 04 ha 68 a 1 ca à distraire du titre foncier n° 407/DP précédemment affectée au Ministère des Forces Armées en vue de son attribution aux impactés du projet de réalisation du projet de réalisation du Train Express Régional (Ter)», a-t-il déclaré lors du conseil des ministres tenu ce mercredi 4 juillet 2018.

Actusen.sn

               

 

 

 

source: actusen.sn

Ousseynou Cavin Diagne signe avec Le Mans pour deux ans

XALIMANEWS : Ousseynou Cavin Diagne, le capitaine de l’équipe nationale des moins de 20 ans du Sénégal, a confirmé avoir signé un contrat de deux ans avec Le Mans FC, un club de troisième division française.« Oui, j’ai signé hier (mardi) un contrat de deux ans, c’est pour me relancer, après être resté une saison entière à évoluer avec la réserve de Cadix en Espagne », a déclaré le milieu défensif.« C’est surtout un challenge sportif pour continuer ma progression et mon apprentissage du football professionnel, dans un club ayant connu le très haut niveau français », a expliqué le jeune footballeur, actuellement en préparation hivernale.Diagne a salué les efforts de l’agent de joueurs Thierno Seydi, qui a facilité son recrutement par Le Mans FC, un « club où on fait tout pour permettre aux jeunes de progresser ».« Le plus important pour moi, c’est de jouer pour continuer ma progression. Et Le Mans FC, qui vient de remonter en National (D3), est la destination idéale pour me relancer et aller de l’avant », a dit l’ancien joueur de l’AF Darou Salam de Dakar.Finaliste de la CAN des moins de 20 ans, il a atteint avec les juniors sénégalais les huitièmes de finale de la Coupe du monde.Le jeune milieu de terrain transféré à Cadix (D2 espagnole) se réjouit du fait qu’il n’existe pas de barrière linguistique entre lui, ses coéquipiers et ses dirigeants au Mans FC, revenu dans le football professionnel.Selon plusieurs médias, le club français a entamé une phase de reconstruction en recrutant des joueurs et des techniciens, dont Alain Ravera, un ancien entraîneur de Guingamp (élite française).

 

Source : xalimasn.com

Volley: au bout du suspense, les Bleus viennent à bout du Brésil

Au bout du suspense, les volleyeurs français ont arraché la victoire face au Brésil, 3 sets à 2 (22-25, 25-20, 21-25, 25-22, 15-13), pour leurs débuts dans le Final Six de la Ligue des nations, mercredi au Stade Pierre-Mauroy.

Privés du local de l‘étape, le Nordiste Barthélémy Chinenyeze, blessé à la cheville mardi et qui boitait bas mercredi, les joueurs de Laurent Tillie ont parfois manqué de solution au centre et ont souffert du déficit de taille face aux puissants Brésiliens.

“On a eu du mal au début car les Brésiliens nous ont mis la pression. Ensuite on a réalisé un superbe match, notamment en défense, a souligné le technicien tricolore. Mais ce n’est que le premier match.”

Comme souvent, Earvin N’Gapeth a tenu la baraque (23 points), bien épaulé par un Stephen Boyer de feu (25 points).

“On a d’abord joué petit bras peut-être à cause de la pression, puis on a trouvé les solutions. On a été solide en défense et c’est ça qui a fait la différence”, s’est félicité N’Gapeth.

“Le match a été très serré et cela s’est joué sur des détails. On a commis un peu trop d’erreurs et on a parfois manqué de patience, a regretté Renan Dal Zotto, l’entraîneur du Brésil. Il faudra rebondir demain (jeudi) contre la Serbie”.

Peut-être crispés par l’enjeu et le fait de jouer devant leur public, les Bleus avaient un mal fou à entrer dans le match.

Rapidement, les Brésiliens creusaient l‘écart (6-2) et parvenaient à prendre sept points d’avance (10-3). La France ne s’en ai pas remis, même si la fin du set était meilleure (19-16), sous l’impulsion des deux leaders offensifs, Earvin N’Gapeth et Stephen Boyer. Bien qu’ils se soient rapprochés (23-21), les Tricolores perdaient logiquement le premier set (25-22).

Le début du deuxième s’avérait plus indécis (6-6) mais les Français parvenaient tout de même à se détacher (10-7), grâce à plus de présence au centre.

Kevin Le Roux et Nicolas Le Goff venaient en effet soulager N’Gapeth et Boyer (15-11) et malgré un retour des Sud-Américains (16-15), les Bleus remettaient un coup d’accélérateur (20-16) pour finalement empocher la manche (25-20).

– Ambiance survoltée –

Dans une ambiance survoltée, les Bleus entamaient le troisième set tambour battant (4-1), avant de retomber dans leurs travers en multipliant les approximations.

Le Brésil en profitait pour reprendre les commandes (8-7) et s‘échapper tout doucement (16-12). La France réagissait et recollait (21-20), mais commettait de nouvelles erreurs qui offraient la manche aux Sud-Américains (25-21).

L’entame du quatrième set était très serrée (6-6) et les Tricolores, parfois au bord de la rupture, maintenaient le cap et creusaient un premier écart (14-10).

Mais les Brésiliens faisaient douter les Français et parvenaient à égaliser (16-16). Toutefois, les Bleus remettaient la pression (22-19) et s’adjugeaient la manche (25-22).

Le tie-break était très indécis (3-3, 5-5), mais les joueurs de Laurent Tillie étouffaient les Sud-Américains (9-6) et l’emportaient sur une dernière attaque de Le Goff (15-13) qui enflammait le Stade Pierre-Mauroy.

Si des doutes persistaient sur l’ambiance qui règnerait dans l’antre habituelle du Losc, les quelque 8.000 supporters, bien aidés par les Bleus et le speaker, les ont vite dissipés. Le pari était risqué, il est déjà réussi.

 

 

Source : www.euronews.com

Présidentielle 2019 : La caution des candidats fixée à 30 millions FCFA

XALIMANEWS : C’est officiel. La caution pour prendre part à la présidentielle est fixée à 30 millions. Le ministre de l’Intérieur en a fait l’annonce hier. Chaque candidat pour la magistrature suprême devra mobiliser ce montant pour espérer être de la course, nous append l’Observateur.S’il atteint 5% des voix au scrutin, sa caution lui sera remboursée. Dans le cas contraire, il la perd. De 6 millions en 2000, le montant de la caution est passé à 25 millions en 2007 avant d’être porté à 65 millions en 2012. Il vient donc de connaître une baisse de plus de 50%. À retenir que, avec l’instauration du parrainage, les candidats à la présidentielle devront aussi réunir au moins 50 000 signatures de Sénégalais inscrits sur les listes électorales.

 

Source : xalimasn.com

Thaïlande : Les spéologues français à la rescousse

Depuis la localisation des enfants et de leur entraîneur dans le fond d’une grotte inondée en Thaïlande, les secours leurs envoient des vivres pour leur redonner des forces avant une évacuation qui pourrait être très difficile. Les spécialistes du Spéléo Secours Français ont proposé leur aide. Si le feu vert leur est donné, une équipe sera sur place en 24h.

 

 

Source : www.euronews.com

Afrique Hakim Ouro-Sama: l’espoir togolais débarque à Lille

Considéré comme le futur gros talent du football togolais, Hakim Ouro-Sama confirme de jour en jour sa progression. Du haut de ses 20 ans, le défenseur de l’AS Togo Port vient de s’engager avec Lille en Ligue 1 française. Un premier contrat professionnel pour celui qui déjà tout d’un grand.
« Le LOSC accueille aujourd’hui la venue d’Hakim Ouro-Sama. Le jeune défenseur international togolais s’est engagé pour 5 ans avec le club lillois« . C’est par ces mots que le club nordiste a présenté sa nouvelle recrue qui a rejoint la France la veile, passé sa visite médicale avant de s’engager ce mercredi.
Evoluant depuis 2016 avec l’AS Togo Port, l’ancien pensionnaire de l’académie Liberty d’Agbodrafo a remporté le championnat et la Coupe du Togo en 2017 puis participe depuis le début de l’année à la Ligue des champions de la CAF. Ses prestations ont suscité plusieurs convoitises. On annonçait Amiens, autre club de Ligue 1 sur le dossier.
Ancien international U20 à 16 ans, Ouro-Sama est également déjà un taulier chez les Eperviers avec 15 sélections. S’il a figuré dans le groupe pour la CAN 2017 sans jamais entrer en jeu, il est devenu un titulaire à part entière de l’équipe de Claude Le Roy depuis le retour du Gabon. Et il a participé avec les U21 au dernier Tournoi international Espoirs de Provence avec une 8è place pour la première participation du Togo.

 

 

source: www.africatopsports.com