MotoGP: Marquez grandissime favori dans son fief du Sachsenring

L’Espagnol Marc Marquez, leader du Championnat du monde MotoGP, sera l’homme à battre dimanche lors du Grand Prix d’Allemagne, lui qui reste sur huit succès consécutifs sur la piste du Sachsenring, dont il a fait son fief.Dans le détail, le pilote Honda au numéro 93 y a décroché une victoire en catégorie 125 cm3 en 2010, deux en Moto2 en 2011 et 2012, et cinq depuis 2013 dans la catégorie reine.Marquez, dont on a appris mardi qu’un des virages du circuit Motorland qui accueille le GP d’Aragon porterait bientôt son nom, vient de triompher à Assen lors d’un GP des Pays-Bas haletant.Le champion en titre compte 41 points d’avance sur Valentino Rossi (Yamaha).L’Italien avait remporté la première de ses quatre victoires dans la catégorie reine au Sachsenring en 2002, une éternité. Mais les années n’ont pas de prise sur l’immense talent du “Doctor”, quadragénaire en février 2019, et qui pourtant fait figure de seul rival à même de contester la domination de Marquez cette saison.A moins que l‘équipier de Rossi, Maverick Vinales, qui pointe à 47 points de Marquez, se décide à être plus offensif avant la pause estivale, sur un tracé où il n’a jamais gagné toutes catégories confondues.Peut-être un peu hâtivement présenté comme un prodige à l‘égal de son compatriote, Vinales, 23 ans, n’est pas encore monté sur la plus haute marche du podium cette saison. Yamaha n’a d’ailleurs pas placé un de ses deux pilotes officiels à cette place depuis Rossi en juin 2017 à Assen.“Il est le plus rapide, plus rapide que moi, mais aussi plus rapide que tout le monde”, a déclaré ce dernier, fataliste, au sujet de Marquez.- Pedrosa à la retraite? – “Je pense qu’il sera très difficile de se battre pour le championnat, mais la lutte pour la deuxième place sera très serrée, contre deux ou trois pilotes”, a-t-il souligné.En attendant les premiers tours de roues vendredi, c’est l‘équipier de Marquez qui sera au centre de l’attention jeudi. L’Espagnol Dani Pedrosa, évincé pour manque de résultats de Honda où il sera remplacé par Jorge Lorenzo l’an prochain, va en effet dévoiler son avenir en conférence de presse.Seulement 12e du classement, le triple vice-champion du monde de MotoGP, âgé de 31 ans et à qui une Yamaha satellite est pourtant promise, se dirige a priori vers un départ à la retraite en fin de saison. En panne de motivation, Pedrosa quitterait alors par la petite porte une catégorie où il s‘était imposé en 2007, 2010 et 2011 en Allemagne.Quatrième du classement des pilotes, Johann Zarco doit en grande partie cette position à la concurrence acharnée régnant au sein de la meute des poursuivants de Marquez. Le Français de Yamaha Tech3, toujours en quête de sa première victoire, n’a en effet pas fait mieux qu’une septième place sur les quatre dernières courses.Les pilotes Ducati, l’Italien Andrea Dovizioso et Lorenzo, devront confirmer leur progrès sur un tracé qui ne leur réussit pas. “Il faudra rapidement trouver les bons réglages dès vendredi pour espérer quelque chose”, a indiqué l’Espagnol aux trois couronnes mondiales en MotoGP. En Moto2, l’Italien Francesco Bagnaia (Kalex), irrésistible à Assen, tentera d’accroître son avance sur le Portugais Miguel Oliveira (KTM) et l’Espagnol Alex Marquez (Kalex), petit frère de Marc.En Moto3, l’Espagnol Jorge Martin (Honda), qui s’est emparé de la tête du classement aux Pays-Bas, visera une cinquième victoire en 2018 pour continuer à devancer les Italiens Marco Bezzecchi (KTM) et Fabio Di Giannantonio (Honda).

 

 

Source : www.euronews.com