Kim Jong Un annonce une visite historique à Séoul « dans un avenir proche »

Le leader nord-coréen Kim Jong Un a annoncé mercredi qu’il comptait effectuer « dans un avenir proche » une visite historique à Séoul, à l’issue d’un sommet à Pyongyang avec le président sud-coréen Moon Jae-in.Ce dernier, qui s’était rendu dans la capitale nord-coréenne pour tenter de sortir de l’impasse les négociations sur la dénucléarisation du Nord, a indiqué que la visite de M. Kim pourrait intervenir cette année, à moins de « circonstances particulières ».Le président sud-coréen a ajouté devant les caméras que la Corée du Nord avait accepté de « fermer de façon permanente » son site de tests de moteurs de missile de Sohae et le pas de tirs de Tongchang-ri « en présence d’experts des nations concernées ».La Corée du Nord, sous le coup de multiples sanctions du Conseil de sécurité de l’ONU en raison de ses programmes nucléaire et balistique interdits, a effectué de nombreux lancements de missiles depuis ce site. Mais elle en a aussi tiré d’autres endroits, et notamment de l’aéroport international de Pyongyang, ce qui relativise la portée de l’engagement pris par M. Kim.M. Moon a aussi affirmé que la Corée du Nord pourrait fermer son complexe nucléaire de Yongbyon, si Washington prenait « des mesures correspondantes », une condition, là aussi, très vague.- « Construit pour être sacrifié » -Jeffrey Lewis, spécialiste du contrôle des armements, a déclaré sur Twitter que l’opinion généralement admise était que cette usine d’enrichissement d’uranium « avait été construite avec la claire intention d’être sacrifiée ». Il ajoute supposer que le Nord a « au moins un autre » site de production.M. Moon avait entamé mardi cette visite de trois jours dans la capitale nord-coréenne pour son troisième sommet depuis le début de l’année avec Kim Jong Un, avec l’espoir de donner un nouvel élan aux négociations sur la dénucléarisation entre Pyongyang et Washington, actuellement dans l’impasse.Après une première rencontre très symbolique entre MM. Moon et Kim en avril dans la partie sud de la Zone démilitarisée (DMZ) divisant la péninsule, après une rencontre historique en juin entre le dirigeant nord-coréen et le président américain Donald Trump à Singapour, la pression est désormais très forte pour que la diplomatie génère des progrès concrets.A Singapour, Kim Jong Un avait réitéré un engagement nord-coréen vague en faveur de la dénucléarisaton de la péninsule, mais aucun détail n’avait été décidé. Et Washington et Pyongyang divergent sur le sens de cet engagement.Washington exige « une dénucléarisation définitive et entièrement vérifiée » tandis que Pyongyang veut une déclaration officielle des Etats-Unis pour marquer la fin de la guerre de Corée, qui s’est achevée en 1953 sur un simple armistice.Le Nord a dénoncé les méthodes de « gangster » des Américains, accusés de vouloir obtenir son désarmement unilatéral sans faire de concession à chaque étape et sans alléger la pression ni les sanctions.- Gens « ordinaires » -Une visite de M. Kim à Séoul serait la première dans la capitale sud-coréenne d’un leader nord-coréen depuis la fin de la Guerre de Corée.Séoul et Pyongyang ont tous les deux à coeur de réactiver les projets de coopération conjoints, M. Kim pour faire profiter son pays de la puissance économique du Sud, M. Moon pour éloigner de la péninsule le spectre d’un dévastateur conflit intercoréen.Le Rodong Sinmun, organe du parti au pouvoir à Pyongyang, a largement couvert le début du sommet, avec mercredi pas moins de 35 photos sur quatre de ses six pages.En « une », il a repris l’image de l’accolade entre les deux leaders à l’aéroport de Pyongyang, puis des clichés de l’impressionnante ovation soigneusement chorégraphiée qui a accompagné la parade des deux hommes dans les rues de la capitale, et d’autres photos du toast lors du banquet.Pyongyang souhaite offrir à l’occasion de cette visite une image de modernité, ce que reflètent plusieurs événements du programme officiel.Mercredi soir, M. Moon et sa délégation dîneront dans un restaurant de poisson récemment ouvert sur les berges du Taedonggang, le fleuve traversant la capitale.Il se trouve en face de la colline Mansu, où des statues géantes du père fondateur de la Corée du Nord Kim Il Sung et de son fils et successeur, Kim Jong Il, dominent Pyongyang.Ce choix répond au désir émis par le président nord-coréen de dîner dans un restaurant local avec des gens « ordinaires ». Mais un magasin attenant au restaurant vend des pots de 50 grammes de caviar pour 50 dollars, un luxe impossible pour la population nord-coréenne.Plus tard, M. Moon assistera à un « spectacle de masse », ces shows de propagande dont Pyongyang a le secret .Celui de mercredi impliquera des dizaines de milliers de figurants, avec en arrière-plan pas moins de 17.490 enfants tournant ensemble des pages de livres colorées pour offrir une impressionnante toile de fond en perpétuel évolution, dans les tribunes du Stade du Premier-Mai.

 

 

Source : www.euronews.com

Kim Jong Un dit qu’il se rendra à Séoul « dans un avenir proche »

Le leader nord-coréen Kim Jong Un a annoncé mercredi qu’il comptait effectuer « dans un avenir proche » une visite historique à Séoul, à l’issue d’un sommet à Pyongyang avec le président sud-coréen Moon Jae-in.Ce dernier, qui s’était rendu dans la capitale nord-coréenne pour tenter de sortir de l’impasse les négociations sur la dénucléarisation du Nord, a indiqué que la visite de M. Kim pourrait intervenir cette année, à moins de « circonstances particulières ».Le président sud-coréen a ajouté que la Corée du Nord avait accepté de « fermer de façon permanente » son site de test de moteurs de missile de Sohae et le pas de tirs de Tongchang-ri « en présence d’experts des nations concernées ».La Corée du Nord, sous le coup de multiples sanctions du Conseil de sécurité de l’ONU en raison de ses programmes nucléaire et balistique interdits, a effectué de nombreux lancements de missiles depuis ce site. Mais elle en a aussi tiré d’autres endroits, et notamment de l’aéroport international de Pyongyang, ce qui relativise la portée de l’engagement pris par M. Kim.M. Moon a aussi affirmé que la Corée du Nord pourrait fermer son complexe nucléaire de Yongbyon, si Washington prenait « des mesures correspondantes », une condition, là aussi, très vague.

 

 

Source : www.euronews.com

Football – Mercato – FC Barcelone : L’excellente décision du Barça sur le marché des transferts

Barcelone a bien fait de bloquer le transfert de Dembelé alors que ce dernier s’est posé beaucoup de questions cet été.
Les dirigeants du FC Barcelone ont été confrontés à un petit agacement de Ousmane Dembelé lors du dernier marché des transferts. Le jeune français n’a pas trop compris le recrutement de Malcom et a craint que son temps de jeu soit menacé. Au point d’envisager très sérieusement de partir.

Il fallait absolument le garder

Mais les dirigeants ont tout fait pour le convaincre de rester. Eric Abidal s’est même rapproché de lui pour lui assurer qu’il aurait sa chance. Barcelone a bloqué son départ alors que des clubs auraient pu payer 100 millions d’euros pour lui. Une véritable grande décision quand on voit le début de saison qu’il fait et les points qu’il fait gagner au Barça.

 

 

Source : www.20minutes.fr

Football – Mercato – PSG : Trois Sud-Américains en janvier ?

Le PSG regarde de près ce qui se passe en Amérique du Sud et s’intéresse à plusieurs joueurs pour le mercato d’hiver.
Le PSG a été très discret sur le dernier marché des transferts notamment parce que les dirigeants ont dû faire avec les menaces du fair-play financier. Mais si on en croit ce qui s’écrit en ce moment, Paris serait déjà très actif pour préparer le prochain mercato hivernal.

Paris aime l’Amérique du Sud

Le club parisien regarde notamment de très près ce qui se passe du côté de l’Amérique du Sud. Depuis quelques jours, on parle beaucoup des deux joueurs brésiliens Paqueta et Pedro qui portent respectivement les couleurs de Flamengo et Fluminense et qui pourraient coûter près de 60 millions à eux deux.

Les trois en janvier ?
Mais un autre joueur de ce continent a été relancé par Paris. La presse argentine affirme que les contacts ont été relancés pour Cristian Pavon qui appartient à Boca Juniors. Il semble néanmoins difficile de croire que le PSG ait l’intention de boucler ces trois joueurs.

 

 

Source : www.20minutes.fr

Football – Mercato – Juventus : La Juve veut une star en plus avec Cristiano Ronaldo ?

La Juventus ne désarme pas et envisage encore de recruter une grande star dans les mois à venir. Il pourrait s’agir de Pogba.
La Juventus a récemment présenté un bilan financier peu reluisant, mais les dirigeants de la formation italienne ont malgré tout de grandes ambitions et veulent encore faire venir des stars pour épauler Cristiano Ronaldo. Les Italiens ne lâchent toujours rien pour le transfert de Pogba.

Un échange possible ?

Mais il faudra sans doute pour cela compter sur une très grosse vente de Dybala qui a toutes les chances de faire ses valises lors du prochain marché des transferts. Certains journaux anglais commencent même à évoquer un échange entre les deux joueurs puisque l’Argentin plaît beaucoup à MU.

 

 

Source : www.20minutes.fr

Football – Mercato – PSG : Même priorité de transfert en 2019 ?

Le PSG pourrait bien avoir en juin 2019 la même priorité que celle de l’été dernier : tout faire pour boucler le transfert de Kanté.
Le PSG a longtemps travaillé sur le transfert de N’Golo Kanté. Le joueur de l’équipe de France était convaincu par l’offre des dirigeants parisiens, mais il a toujours fait savoir qu’il n’irait jamais au clash pour partir. Paris a respecté sa décision et Chelsea n’a pas voulu parler de son transfert.

Ils ne lâchent rien

Néanmoins, le champion du monde reste en contact régulier avec les dirigeants parisiens et sa situation pourrait bien être différente en fin de saison. Kanté pourrait obtenir un bon de sortie en juin 2019 s’il manifeste toujours le désir de vivre une nouvelle expérience.

Le joueur est intéressé
Paris pourrait donc bien avoir l’an prochain la même priorité que cette année : recruter Kanté. Les dirigeants parisiens ont pris la décision de se montrer patients pour ce transfert, mais ils ne lâcheront rien notamment parce qu’ils savent que le joueur est très intéressé par le challenge.

 

 

Source : www.20minutes.fr

Football – Mercato – Real Madrid : Croire en une opération Neymar ?

Si le Real Madrid a été très discret sur le marché des transferts, c’est sans doute parce qu’une opération de plus grande ampleur est en préparation.
Le Real Madrid a été étonnamment discret sur le marché des transferts cet été alors que le club ne manque pas de moyens et aurait même un trésor de guerre de près de 400 millions d’euros. Mais Florentino Pérez ne voulait pas recruter n’importe qui pour le plaisir.

Au moins 300 millions

Le président du Real veut une immense star et pour lui il faut tenter quoiqu’il arrive de recruter Neymar. Cet été c’était impossible, mais une marge de manœuvre pourrait bien exister à l’été 2019. C’est la raison pour laquelle le Real Madrid discute déjà avec le père du joueur. Le club espagnol devra sans doute faire une offre de plus de 300 millions d’euros pour une telle opération.

 

 

Source : www.20minutes.fr

Football – Mercato – LOSC : Ce transfert raté qui pourrait faire gagner beaucoup d’argent

Pepe aurait pu faire gagner une belle somme d’argent au LOSC en partant au mois d’août. Mais il pourrait valoir encore plus dans quelques mois.
Les dirigeants du LOSC ont clairement envisagé de vendre Nicolas Pepe lors du mois d’août. Le club nordiste a plus que jamais besoin de faire entrer de l’argent dans les caisses et une grosse vente de l’attaquant aurait été bien accueillie. Plusieurs clubs étaient intéressés et le LOSC aurait pu le céder à 25 millions.

Le LOSC va gagner gros

Mais Pepe n’était pas chaud et les seules offres fermes étaient à hauteur de 20 millions. Il n’est pas passé loin d’un départ, mais ce transfert raté est une aubaine. Il fait un début de saison brillant et Pierre Ménès évoque déjà un prix qui pourrait atteindre les 50 millions en fin de saison s’il poursuit sur sa lancée.

 

 

Source : www.20minutes.fr

Football – Mercato – OM : Quelle signature en priorité ?

Les dirigeants de l’OM ont lancé plusieurs discussions notamment avec Thauvin et Garcia, mais qui faire signer en priorité ?
Les dirigeants de l’OM doivent profiter de la période actuelle pour régler les situations des joueurs et du staff technique de l’équipe. Plusieurs discussions sont actuellement en cours, mais celles qui sont sans doute les plus importantes concernent Rudi Garcia et Florian Thauvin.

Garcia en priorité

Le joueur mérite un nouveau contrat maintenant qu’il est champion du monde et il faut se préparer à recevoir de grosses offres en fin de saison. Mais si une priorité doit être établie, il faudrait s’occuper de Rudi Garcia avant tout. Le technicien sera libre en fin de saison et une prolongation serait un signal fort ainsi qu’une aide non négligeable pour son influence dans le vestiaire. Il doit prolonger avant la fin de l’année civile.

 

 

Source : www.20minutes.fr